Organisons des « Etats Généraux à propos de la jeunesse » !

Appel pour le 16 février en PDF : appel jeunesse 1ere rencontre

Jeunesse : danger pour le pays ou jeunesse en danger ?

Lors des assemblées du jeudi, nous avons décidé de proposer l’organisation des « états généraux à propos de la jeunesse » pour le printemps. Cela inclut bien évidemment le maintien du collège et élargit autour du thème « aucun jeune ne doit être abandonné » et « une partie de la jeunesse ne doit pas être traitée comme ennemi du pays » (cela au regard de tout ce qui a pu se dire de malsain à propos du lycée Gallieni ; les propos de M. Meric etc  entre autres).
Pour organiser ces « états généraux à propos de la jeunesse » nous proposons une première réunion le vendredi 16 février à 17 h, atelier B à Reynerie.
Est invitée toute personne qui veut, en son nom, réfléchir et travailler là-dessus. Toutes les bonnes volontés sont bienvenues !
Le texte joint en PDF sert d’invitation pour le 16 février. A faire connaitre autour de nous !
Le débat est ouvert !
Publicités

La destruction du collège Badiou va contre la « mixité sociale »!

En septembre et octobre 2017 a eu lieu une enquête d’utilité publique sur le Mirail, à la demande de la Mairie pour la «  restructuration urbaine ».
Enquête menée par le commissaire enquêteur Michel Jones, nommé par le tribunal administratif.
La p.47 de ce rapport concerne le collège Badiou : le commissaire enquêteur dit clairement que la disparition du collège ne favorisera pas la mixité sociale, bien au contraire !
Page 47 de ce rapport : Rapport d’enquête p47
Nous allons interpeler là-dessus le Conseil Départemental et la Mairie !

Réponse au journal « Le Monde »

En PDF : réponse au monde

Bonjour,

Habitants et travailleurs du quartier de la Reynerie, à Toulouse, nous tenons par la présente à vous exprimer notre profond désaccord avec l’article publié dans vos colonnes le 10 janvier 2018 intitulé : « Dope, foi et vendetta à Toulouse »

En effet, nous constatons que, sur une double page, ne sont avancés que des approximations, (quand il ne s’agit pas tout simplement de contre-vérités1 ) plus ou moins croustillantes, et des rapprochements hasardeux 2 et qu’à aucun moment la question centrale n’est posée : « comment se fait-il que ce pays abandonne une partie grandissante de sa jeunesse ? » Continuer à lire … « Réponse au journal « Le Monde » »

Pour que le Conseil Départemental vienne exposer son bilan aux parents !

Lettre en PDF : dde rv CD

à M. Meric,

Président du CD 31

Toulouse, le 11/01/18

Monsieur,

Nous avons appris avec plaisir votre décision de reporter d’un an la mise en œuvre au collège Bellefontaine de votre projet dit « mixité sociale » de dispersion des élèves du Mirail vers des collèges excentrés fréquentés par des enfants de milieux sociaux aisés, afin de « prendre le temps » et d’étudier les premiers résultats de l’expérience menée sur les enfants de Reynerie. Continuer à lire … « Pour que le Conseil Départemental vienne exposer son bilan aux parents ! »

Relance du Ministre

Texte en PDF : courrier ministre janvier 2018

Toulouse, le 11 Janvier 2018

à M. BLANQUER Ministre de l’Education Nationale

Objet : Maintien du collège R. Badiou (Reynerie-Toulouse)

Monsieur le Ministre,

Nous tenons à vous faire part de nos dernières remarques et désaccords en ce qui concerne le projet « mixité sociale » au collège Badiou à Toulouse.

Nous vous avions écrit le 20 novembre 2017 pour vous faire savoir qu’à nouveau la situation se tendait, et que de nombreux parents ne sont toujours pas d’accord pour suivre le projet du Conseil Départemental, soutenu par le Rectorat pour la rentrée 2018. Continuer à lire … « Relance du Ministre »

NON, le plan « mixité » n’est pas fait pour les enfants !

Texte format PDF : dualité mixité

NON, le plan « mixité » n’est pas fait pour les enfants !

Le plan « mixité » correspond à un mépris et à une peur de ce que sont les enfants et leurs familles !

Le plan « mixité » est un projet politique de M.Meric qui ne tient pas compte des gens,

de ce qu’ils veulent ! C’est un acte de mépris !

Nous, nous disons : Il faut un collège par quartier !

C’est possible de prendre des mesures réelles pour ne laisser aucun enfant sur le bord de la route !

L’origine sociale ou « ethnique » des enfants ne doit pas être prise en compte : un élève = un élève, et cela où qu’il soit, d’où qu’il vienne ! Continuer à lire … « NON, le plan « mixité » n’est pas fait pour les enfants ! »